The Babysitter: Killer Queen


Deux ans après avoir affronté sa baby-sitter Bee et sa secte satanique, Cole est toujours hanté par les événements violents de cette soirée. De plus, son entourage pense que ce dernier n’a plus toute sa tête depuis la disparition de Bee et ses amis, l’histoire de Cole étant difficile à croire.

Seule son amie et voisine Melanie le croit. Cette dernière le pousse à aller de l’avant et essaye de lui changer les idées. Pour ça, elle l’invite à un week-end au bord d’un lac. Néanmoins, au cours de la soirée, les amis de Bee reviennent d’entre les morts, obligeant Cole à les affronter une seconde fois.

Si vous aimez les films avec des zombies, des rituels sataniques et de l’humour, ce film est pour vous. Il n’est pas forcé d’avoir vu le premier film, tout est fait pour que tout le monde puisse voir cette suite sans aucun souci.

Le film nous plonge trois années après le déroulement du tout premier. Cole (Judah Lewis) a besoin de conseils sérieux. En tant que lycéen, il est mal à l’aise dans sa propre peau, mais il est aussi un survivant d’un traumatisme inexplicable. Personne ne croit sa version des événements de cette nuit fatidique, pas même ses parents. Vous avez été attaqué par un culte satanique dirigé par votre ancienne baby-sitter qui se consacrait à boire votre sang pour remplir son accord avec le diable lui-même? Bien sûr, Cole. Si cela vous semble exagéré, c’est parce que c’est le cas. Mais c’est arrivé. Regardez le film précédent The Babysitter (2017), pour voir par vous-même.

Maintenant, les parents de Cole le font soigner et veulent l’envoyer dans une école pour personnes souffrant de troubles mentaux. La seule personne qui le croit est son amie, Mélanie, mais c’est uniquement parce qu’elle était là ce soir-là. Dans une tentative désespérée d’échapper au lycée et aux médicaments sur ordonnance. Cole quitte l’école avec Mélanie, cependant leur nuit s’avère tout aussi chaotique que celle d’il y a deux ans.

Le film conserve tous les éléments de la préquelle et l’utilise à son avantage. De la bande-son tueur aux thèmes d’horreur cohérents, il est presque identique au premier. Heureusement, il n’essaye pas de le cacher. Pour commencer, le culte satanique de la préquelle est tout aussi gimmicky qu’avant et présente les mêmes défauts qui ont conduit à leur disparition. Allison (Bella Thorne) est tout aussi incroyablement vaniteuse, Max (Robbie Amell) n’a pas encore trouvé de chemise ou de retenue d’aucune sorte, John (King Bach) a toujours des blagues jetables, et Sonya (Hana Mae Lee) reste un mystère à nous tous.

Le montage est également sans vergogne similaire. Nous aimons ces films avec un rythme très rapide, des effets rappelant les comics! Bref ce film est un teen movie qui fonctionne et qui utilise les codes. Il y a aussi sa distribution amusante, le timing comique est bon et arrive à faire rire ou sourire. Les arrêts sur image, les gros plans et les sous-titres fonctionnent parfaitement ensemble pour vous montrer que c’est aussi bizarre que la dernière fois et que vous êtes tout aussi surpris et ennuyé que les personnages. Oh, la tête de cette personne s’est coupée après avoir dit quelque chose qui a obligé tous les personnages à faire une double prise? Ouais. Ça arrive.

Aussi répétitives que ces formules puissent sembler, cette suite a également des choses nouvelles et passionnantes à offrir. Cole ne traverse pas tout seul maintenant. Les amis sont peut-être un mot trop fort pour les personnes qui l’accompagnent lors de cette nuit sauvage, mais ils sont toujours avec lui et vivent tout ce qu’il est. Et, en plus de lui qui a du mal à expliquer pourquoi ce n’est pas son premier rodéo avec une secte satanique, il est loin de son élément. Il est sur une plage où il n’est jamais allé auparavant et a affaire à des gens qu’il n’a jamais rencontrés. La majeure partie du premier film a eu lieu chez Cole, donc il connaissait son environnement. Maintenant, il doit constamment réfléchir sur ses orteils pour trouver comment survivre dans ces nouveaux environnements.

L’élément le plus rafraîchissant est peut-être que le film ne tourne pas uniquement sur Cole. Ses parents et Melanie pensent qu’ils sont perdus et essaient de les retrouver tout en étant hilarants comme des cerfs-volants. Les drogues et les rituels sataniques ne font pas bon ménage. Nous pouvons également en savoir plus sur les antécédents de la secte et pourquoi ils ont rejoint la secte en premier lieu. 

Ces raisons ne sont pas difficiles à deviner car elles sont tout aussi superficielles qu’elles l’étaient il y a deux ans, mais il est certainement utile de savoir pourquoi quatre étrangers sont déterminés à tuer un lycéen. Ils auraient sûrement pu choisir un autre enfant.

Dans l’ensemble, The Babysitter: Killer Queen est passionnant et offre une conclusion aux personnes qui n’avaient aucune idée de ce qui se passait dans le premier film tout en laissant proprement de la place pour un troisième opus. Si vous avez aimé le premier film, il y a de fortes chances que vous l’appréciiez aussi. Si vous ne savez toujours pas si ce film est fait pour vous, assurez-vous de consulter la bande-annonce.

Vous pouvez regarder The Babysitter: Killer Queen sur Netflix maintenant. L’avez-vous déjà vu? Dites-nous ce que vous pensez dans la section commentaires ci-dessous!

Une réflexion sur “The Babysitter: Killer Queen

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.