JB Soulard, de la poésie visuelle


Ce clip de Jean Baptiste Soulard est sublime, nous rappelant à certains moments le mouvement symboliste dans sa manière de mêler les formes et de jouer avec les mots, les images et les symboles.

Le Silence et l’Eau est une création de Jean-Baptiste Soulard, inspiré du roman « Dans les Forêts de Sibérie », de Sylvain Tesson disponible aux Editions Gallimard. Source inépuisable d’inspiration les récits de voyageurs inspirent à l’infinie Jean Baptiste, qui puise chez London des récits, des fantasmes, des rêves… Mais l’inspiration ne reste pas planqué dans pages de romans mais aussi dans les sillons de vinyles, comme les disques de Nick Drake et Sufjan Stevens. Ce projet marque une nouvelle étape dans la carrière de Jean-baptiste Soulard, un point de rencontre entre l’héritage, le discours et la forme.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.