All I Can Hope For une ballade envoutante écrite par Frankly Speaking


Lorsque l’on écoute une chanson, il arrive que l’on soit séduit par quelque chose, la voix, le texte, l’ambiance? Il peut arriver que la combinaison fonctionne et parfois cela ne marche pas. La musique est considérée comme un art et une science, mais l’écriture d’un tube reste encore un mystère.

Dans All I Can Hope For, le titre nous donne envie de danser et de rire des mauvaises passes qu’on aurait vécu dans notre vie.

Jordon Franck alias Frankly Speaking est un amoureux des touches blanches et noirs, il est tombé dans la musique très jeune. Puis au collège et au lycée il rejoint la chorale du Rollins College à Orlando, en Floride, il a étudié la musique et obtenu un diplôme en interprétation musicale. Après son année senior, Jordon a enregistré une démo de 3 chansons à l’été 2006 avec le producteur Randall Shreve et s’est installé à Los Angeles.

Grace à son travail et sa bonne étoile, il va enregistrer avec son producteur Toby Semain un premier album intitulé « Edit, Undo ». Un single « Wasting all my time » a été nominé aux LA Music Awards dans la catégorie de la meilleure chanson punk 2007. Après tout ce succès et ces retours forts encourageant il décide de retourner à Cincinati, OH, sa ville natale.

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.