Comic Con Paris 2018: Qui est Frank Miller?


La grande nouvelle de ce comic con 2018 est l’annonce faite par Frank Miller et Andy Kubert, ils travaillent sur un projet commun mettant en scène des personnages cultes comics tels que SupermanBatman et Wonder Woman. 


Venu au Comic Con Frank Miller a parlé de son histoire autour des formats longs comme Batman Darkknight, il est surtout connu pour ses deux séries 300 et Sin City. Les fans de Batman vont saluer son The Dark Knight Returns sorti en 1986 qui mettait en place un univers en pleine guerre civile où le Batman est âgé, qui s’élance comme un animal dans les ruelles sombres. Devenue une oeuvre incontestable du monde la bande dessinée, ce dessinateur de 61 ans s’est confié longuement sur le comment et le pourquoi d’un Batman illustré sous cet angle.

Beaucoup de réalisateurs ont choisi de s’inspirer de ce Batman pour l’univers sombre, mais c’est surtout Zack Snyder (Batman vs Superman, 2016) qui va recopier la corpulence et la direction du personnage.

batman-the-dark-knight-returns-partie-1-1445856993

Frank Miller débute chez Gold Key comme dessinateur, il prend la place de Gene Colan en tant que dessinateur sur Daredevil. Il va se faire remarquer et fera ses propre histoire pour Marvel Group. Avec les années il va se forger une réputation pour la qualité de son travail. Si on cherche à décrypter avec lui son bestseller il faut s’attendre à des réponses incroyables.


xvm368b94c2-d900-11e8-996b-eba59119ab1e-805x1200.jpg

Cette page met en évidence une posture puissante et grave de Batman. La caractéristique des personnages de Miller ce sont des corps monolithique, fait d’un seul bloc. Ils sont massifs, forts et cela explique leur démarche assez proche de l’animal. Ils sont tous avec un traumatisme qui les plonges dans les ténèbres et une course contre la montre pour se venger.  «J’ai d’abord imaginé que je mettrais en scène la séquence de manière classique, case après case. Et puis, il m’est apparu que ce serait plus percutant de raconter tout cela en une seule image, explique Frank Miller, Sur cette planche, je devais au départ représenter Batman poussant au suicide un général d’armée ripoux, compromis dans des affaires de détournements d’armes vendues aux bandes criminelles qui sévissent à Gotham City.»

Un monde sombre reflet d’une grande tristesse

Il y a de la tristesse, il y a des ruelles sombres, il pleut. On ne peut pas voir le monde de Miller sans la froideur qui se dégage. «J’ai d’abord imaginé que je mettrais en scène la séquence de manière classique, case après caseBatman arrive, puis il laisse le général mettre fin à ses jours sans l’arrêter, par respect pour l’homme qu’il a été, sa famille, et sa fonction qu’il occupe au sein de l’armée. Et puis, soudain, il m’est apparu que ce serait plus percutant de raconter tout cela en une seul et unique image.»

batmandarkknightreturns2

Cette image est une allégorie, Batman est debout tenant dans ses bras une Amérique moribonde qui se suicide. Batman répond à un besoin, comme Superman répondait à une besoin d’espoir et de lumière. Chacun des personnages répond à une question, à un besoin. Si ces éléments ne sont pas réunis, le personnage va progressivement disparaitre.

batmandarkknightreturns3

Batman The Dark Knight returns, de Frank Miller, 240 p., Urban Comics. 22,50 €.

Publicités

Une réflexion sur « Comic Con Paris 2018: Qui est Frank Miller? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s