L’illustration de la ville


Qu’on parte de Anton Furst est son travail sur Gotam de Burton ou de Métropolis de Fritz Lang, il y a une part assez importante dans l’aspect visuel et aussi

Anton Furst, il a créé et donné corps à la ville de Burton,  ou encore Arkan City, Jack Nicholson dans son rôle excessif fait très pensé à plusieurs films différents. On remarque une trace de Métropolis dans la construction de la ville de Batman, le comics lui-même est sombre.

Métropolis et l’importance des décors graphiques

On est dans le registre de l’anticipation et du cinéma de sciences fictions comme dans Blade Runner de K. Dick, avec parfois la présence de clone, de robot (Métropolis).

Métropolis semble en effet être devenu le décor consacré voir exclusif de la science fiction urbaine, la décennie sourd avec Blade Runner se terminera avec BatMan (1989) de Tim Burton, de ce folklore découle directement dix plus tard l’imagerie de Matrix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s