Photos de concerts Leçon 1


La photo de concert nécessite un savoir faire assez compliqué mais très rapide à acquérir. Oubliez votre mode automatique, il ne sert à rien si ce n’est que pour photographier le rappel d’un spectacle, lorsque toutes les lumières sont allumées de façon homogène.

Faire la balance des blancs

Pour faire simple, le réglage de la balance des blancs consiste à identifier les
objets de l’image qui doivent être de couleur neutre (blanc ou gris), puis à
régler les couleurs de l’image de manière à obtenir ce résultat. Dans une
scène, un objet blanc ou gris prend la couleur émise par la lumière ambiante ou
le flash utilisé pour prendre la photo. Lorsque vous utilisez l’outil Balance
des blancs pour indiquer qu’un objet doit être blanc ou gris, Camera Raw peut
déterminer la couleur de la lumière avec laquelle la scène a été prise, puis
régler automatiquement l’éclairage de la scène.

Le choix de l’ISO

Les ISO représentent les différentes sensibilités à la lumière disponibles sur le capteur et que votre appareil peut accepter. Les plages de sensibilités présentées actuellement sur les appareils photo numériques se situent généralement entre 50 et 3200 ISO. Cette plage se divise en palier, et chaque palier restitue une sensibilité à la lumière deux fois plus importante que la précédente. Ainsi vous passez de 50 à 100 ISO puis 200, 400, 800, 1600, 3200 ISO etc… Il n’est cependant pas rare de trouver des sensibilités intermédiaires comme 64, 80, 1000 ou encore 1250 ISO. Ces paliers constituent souvent un début ou une fin de plage de sensibilité.

Que se passe-t-il?

Concrètement, lorsque vous imposez à votre appareil une sensibilité élevée (3200 ISO par

exemple) cela rendra le capteur plus sensible à la lumière et ainsi favoriser les prises de vue en basse lumière. Ce sont généralement des prises de vue que vous n’auriez pas pu effectuer avec une valeur ISO inférieure et sans flash.

Le fait que le capteur soit plus sensible entraîne également une modification des
paramètres de prise de vue. Ainsi, une vitesse d’obturation plus rapide
pourra être sélectionnée par l’appareil et de ce fait limiter les flous de
bougé et les flous du sujet
. Techniquement, lorsque vous poussez les ISO,
le signal électrique du capteur est amplifié. Cette amplification généré une
altération, qui se traduira dans l’image par des pixels parasites, souvent de
couleur verts ou rouges. De même, une amplification excessive peut engendrer
une perte de qualité des couleurs, de la netteté, et des contrastes. C’est ce
que l’on appelle le bruit numérique, nous le retrouvons sur tous les appareils
photo numériques.

Attention aux bruits sur les photos !

Le numérique a un problème c’est que contrairement à l’argentique on ne parle plus
de grains mais de bruits…. Une photo avec du bruit est souvent problématique à utiliser. C’est pour cela qu’il est vivement recommander de commencer par essayer à 400 ISO puis monter jusqu’à 800 ISO, il est souvent rependu sur les boitiers d’entrée de gamme qu’au delà de 800 ISO le bruit commence à arriver.

Exposition : sur ou sous ?
Vaut mieux être en sous exposition qu’en surexposition. On peut alors corriger cela avec un logiciel tel que photofiltre (gratuit) et très simple d’utilisation. Utiliser les différents
réglages comme le contraste et correction des gammas. Pour des photos de personnes en mouvement ou dans un lieu tel que les salles de concert préférez -2 -1

Voir : Balance des Blancs

Publicités

Une réflexion sur « Photos de concerts Leçon 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s