La religion est un moteur à la violence ? ou à la paix?


La société nous a bien baladé ? on commence à avoir des crampes.

j’ai peur, j’ai peur que ces gens nous prennent pour des cons…
On mélange trop Politique et religion depuis des années.
On prend la religion pour un prétexte de guerre, alors que derrière ce n’est qu’une histoire d’argent et de politique (je n’ai pas dit économie, car pour moi une bonne économie est profitable aux petits)

Mais alors cette religion qui prône la paix, on ne le voit jamais plus dans la vie. Après on parle de perversion de la société. Je vois bien là des petits paradoxes… On utilise la religion souvent à des fins personnelles. La faim personnelle du pouvoir, de l’argent et tout ce qui va avec. Mais on attend un peu plus de tout ça. On est un peu fatigué à la longue de courir après le bonheur. Ici tu crèves là haut tu rêves?

Alors les gens? On fait quoi? on tombe dans le fanatisme ou la non croyance ? On devient si peu optimiste dans cette société qu’on s’en va dans un système où tout va vite, on consomme tout rapidement. C’est si beau les paradis artificiels et éphémères. Grace à eux on sait que c’est faux, mais en est comblé le temps d’une transe.

Quand les prêtes ne prêtent plus attention

Oui, l’autre jour, dans un rer, un prêtre à refuser de donner un morceau de son sandwish à un petit garçon qui mandiait. Il a simplement tourner la tête et dit « j’ai faim moi aussi ». Cette image m’a bien choquée, car la veille pour avoir la paix, j’ai donné mon sandwich à un autre petit garçon (A noté que j’avais pas manger depuis 3 jours….et pas dormis depuis 2 jours…Je voulais juste la paix.) On veut tous un peu de paix, c’est normal, c’est notre droit. Mais comment faire ce qu’on nous inculte à coup de marteau, si le modèle ne le fait pas lui-même? Enfin, ce n’est pas grave, je me souviendrais toujours de mes heures de catéchisme en face des restau’ du coeur. On s’avalait des litres de sodas et des kg de biscuit, pendant que des gens faisaient la queue dans le froid. C’était assez odieux à voir et à faire. Personnellement je n’ai jamais participé à ces goûtés. J’ai toujours refusé, ça me coupait la faim de voir des gens en face de moi, me regarder avec des gros yeux. Et dire que le prêtre lui-même sur un ans n’a donné qu’un morceaux de gâteau, qu’il avait fait tombé par terre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s