Momento Mori l’Homme face à sa mortalité.


« Pas de viol, pas de meurtre, pas de braquage », ce sont les limites que Philippe s’est fixé.

Cet ancien détenu qui vit une vie rythmée par l’attente et des trajets à la gare. Il a tellement attendu en prison, tellement vécu hors de la réalité de la société, qu’il ne vit plus qu’à travers des petites victoires personnelles et des petites combines. Sa passion, les films d’auteur et de classiques du cinéma.

La vie d’un outsider

Momento Mori (Souviens-toi de la mort) c’est cette inscription sous l’horloge de la cathédrale de Colmar pourrait se traduire aussi par « N’oublie pas que tu vas mourir ». Placée sous une horloge, cette inscription renforce la tension du fidèle face à sa mortalité, le temps n’est pas éternel et il passe en épuisant notre vitalité.

Le temps est précieux et Philippe il en a déjà perdu beaucoup trop. Il a déjà fait cinq gardes à vue et vingt longues années de détention loin de tout. Pour lui, cette sortie de prison, c’est découvrir des années de technologies qui le dépassent.

Ce film permet de donner la parole à une partie de la société souvent mise de côté. Découvrir des anecdotes de leur vie en prison, celles de leur reconstruction. Philippe est réellement un ancien détenu, Jean Heches (le réalisateur) a fait connaissance avec lui dans une gare Alsacienne.

Parfois, c’est-à-dire fréquemment, il regarde des DVDs, la mise en scène avec des lumières agitées traduit son agitation psychologique.
Ses films fétiches sont à son image, en noir et blanc, mais également des classiques du cinéma. Le paradoxe de ce personnage est de vivre bloqué dans une époque cinématographique qui ne dépasse pas Chabrol et Michel Simon, et malgré ça avoir vu la technologie à travers une console PlayStation.

Pourquoi il reste figé dans cette condition ?
Comme explique Philippe : « Je leur dois 48k euro, si je travaille 50% part au fond des victimes » après cela, il perdra ses APL, il ne lui reste que 200€ pour vivre et en travaillant, il ne peut plus faire la manche pour gagner plus. C’est le grand paradoxe de ce système dans lequel les aides sont calculées en fonction d’une moyenne estimée et non face à des individus. Il existe des aides particulières et ponctuelles, mais pour les obtenir il faut passer en commission et bien souvent cela demande une grande agilité en connaissances administratives.

Un détenu qui a vécu loin de tout, ne souhaitant pas forcément faire des études ne pourra pas bénéficier de ces aides exceptionnelles. Les mairies peuvent parfois en proposer, mais pour cela, il faut montrer que l’on souhaite s’inscrire dans un programme particulier ou avoir des enfants à charge.

Un film de fantômes et d’ombres.

On remarque très rapidement que Milan est traité comme un absent, un fantôme et même sa manière de le représenter est vraiment fantomatique à travers des apparitions. Sa voix et le jeu de lumière contribuent grandement à la part de mystère. On se demande s’il existe réellement, même si le policier annonce sa mort, mais on persiste à se poser des questions sur son état.

Ce film souligne sans cesse l’état de l’Homme face à sa propre mort où chacun cherche à se battre avec ses armes. Philippe est abimé et n’a pas peur de retourner en prison en cas de nouveau confinement (covid-19), il sait que le combat mené par Ruby mérite d’être écouté et mené. Au début, il n’y croit pas, il pense que c’est une passade dans la vie de la jeune femme, mais peu à peu il s’y intéresse.

Les détenus sont un peu à l’image de Milan, des ombres floues dans cette société. Ils persistent à exister qu’à travers des rendez-vous avec l’administration et de médecins.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.