Mars Red, à la fois drole, délicat et funeste


Halloween mode activé ! Est-ce par hasard ou par manque de temps que nous publions qu’à ce jour notre review de Mars Red?

Un manga à découvrir d’urgence sorti en librairie depuis mi-octobre. Nous avons pu le lire et voici notre verdict:

Un manga qui se lit d’une traite, à la fois drole, délicat et funeste. Les personnages sont attachants et certains presque trop : c’est-à-dire qu’il est difficile de trouver attachant un savant fou qui recherche sans cesse des cadavres pour ses expériences, et pourtant il est presque drôle et attachant.

On a aimé le graphisme et le style narratif : un mélange de GetBackers, Hunter x Hunter et GTO. Bref que de belles choses qui vous donnera l’envie de dévorer les deux volumes suivants.

Cette dystopie est presque trop réelle à notre sens, les personnages sont comme pris dans un engrenage où il y a deux camps pas vraiment distincts entre les vampires et les humains.

Certains vampires conservent une personnalité nuancée, tandis que d’autres deviennent des monstres. Au fil des pages, on se rend compte que la jeune recrue semble bien plus humain que les êtres mortels. Est-ce seulement une impression ou simplement que son parcours initiatique ne fait que commencer ?

Plus d’infos :

Japon, 1923, durant l’ère Taishô, un virus transforme les humains en vampires. Quatre hommes atteints par ce virus intègrent une unité spéciale de l’armée, le « Code Zéro ». Ils sont chargés de neutraliser les personnes elles-mêmes contaminées, mais incapables de se contrôler.
Aoi Shirase, journaliste d’un quotidien local, enquête sur des meurtres glauques qui surviennent quelquefois la nuit à Tôkyo, ternissant l’image d’une ville sûre et moderne. Au fil de ses recherches, elle découvre l’existence du virus et de ces agents travaillant pour le gouvernement. Un lien va se nouer entre la journaliste et ces vampires, d’autant qu’elle en connait un des membres : Shûtarô Kurusu, déclaré mort pendant la guerre russo-japonaise du début du siècle.

Seinen /Action- Fantasy- science-fiction / 130 x 180 mm /broché / 180 pages / 7,99 €Série  courte en cours 3 tomes

Crédit photographique : © Bun-O FUJISAWA・SMD/KarakaraKemuri (2000)

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.