Les intranquilles, Joachim Lafosse


Parler des maladies mentales est une chose difficile, soit nous sombrons dans le documentaire médico-social, soit dans le pathos.

Dans Les intranquilles, Joachim Lafosse ne cherche pas le faux-semblant, ne cherche pas à faire dans le pathos. Nous sommes dans le quotidien d’un couple qui au début semble bien, mais quelque chose ne va pas. Dès le début quand le père demande au fils de rentrer seul, cela trouble le spectateur. Ce gamin n’a pas la quinzaine, mais on lui demande quelque chose qui frôle l’inconscience.

Le réalisateur ne veut pas aller à l’encontre de la composition d’un rôle, chacun des acteurs donne son prénom à son personnage. Quand on entend pour la première fois le prénom Leïla (Leïla Bekhti) on est surpris, la part fictionnelle semble se noyer dans le vrai. On ne sait plus si les acteurs jouent leur personnage où si ce sont les personnages qui jouent aux acteurs.

La maladie psychiatrique a quelque chose de fascinant et dérangeant, au point où il est difficile de savoir quand Damien (Damien Bonnard) est dans l’excès et lorsqu’il ne l’est pas. Il ne dort pas ? Mais les artistes ont une vie éclatée très éloignée du quotidien lambda. Comment faire pour ne pas étouffer sa créativité ? Comment ne pas tuer la dimension existentielle d’un artiste, c’est impossible, comme être une femme infirmière H24, c’est impossible, car cela veut dire renoncer à soi. Les aidants en France manquent de considération, la Sécu met en place un protocole pour leur affecter une certaine aide financière, là où l’aide matérielle et humain est probablement la chose qui seraient beaucoup plus capitale.

Crédit photographique : les films du losange

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.