Mes frères et moi | FESTIVAL DE CANNES|


Yohan MANCA signe Mes Frères et moi, une comédie dramatique sur la vie. Où allons-nous ? Sommes-nous condamnés par notre naissance à demeurer dans un milieu social ?

Nour veut croire le contraire, il veut vivre sa vie et faire ce qui l’intéresse. Il ne veut pas suivre ses frères dans les magouilles, il a un don et sent que la musique l’attire vers quelque chose. La musique est ce secret entre son père et sa mère, c’est quelque chose de magnétique et fort.

Le réalisateur avoue avoir mis beaucoup de lui-même dans ce film, il y a ce thème éternel, celui de l’Art qui peut sauver le commun des mortels : « Je voulais concentrer toute l’attention du spectateur sur un sujet éternel :l’art qui nous sauve ». L’histoire du film se construit autour de la libre adaptation d’une pièce de théâtre Pourquoi mes frères et moi, on est parti… de Hédi Tillette de Clermont Tonnerre. Yohan a traduit en quelque sorte sa vie, y a mis des sujets, s’est mis à nu. Il se sent proche de Nour, cet ado que rien ne prédestinait à la Grande Musique.

Au milieu de toute cette noirceur, il y a Sarah (Judith Chemla), une chanteuse qui vient offrir de son temps en animant des stages d’été. Elle est le symbole de ces personnes qui ne lâchent rien et se battent pour faire éclore les passions.

La famille de Nour n’est pas pourrie, elle est juste perdue dans un système qui abandonne ceux qui n’ont pas pris la bonne voie. Le frère de 16 ans est sur la mauvaise pente et ne voit pas qu’il est dans la zone de non-retour. Il est également en crise contre le système et ses deux frères ainés. Mo (Sofian Khammes) est le plus tendre, il vend son corps pour gagner sa croute et surtout pour aider à payer les factures.

Sofian Khammes est probablement l’une des plus belles surprises de cette décennie, un acteur qui va progressivement trouver sa place dans le grand monde du cinéma. Ses différents personnages ont tous cette manière d’être : touchant, troublant et mystérieux.

LISTE ARTISTIQUE

Nour : Maël ROUIN-BERRANDOU
Sarah : Judith CHEMLA
Abel : Dali BENSSALAH
Mo : Sofian KHAMMES
Hedi : Moncef FARFAR
Pietro : Luc SCHWARZ
Tonton Manu : Olivier LOUSTAU
Julia : Olga MILSHTEIN
Loretta : Loretta FAJEAU-LEFFRAY

Une réflexion sur “Mes frères et moi | FESTIVAL DE CANNES|

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.