Rohail-i don’t mind winter coming


Un peu éloigné du rock ou de la folk qu’on aime diffuser, mais on a trouvé que le jeu de la guitare était sublime et que la voix apporte quelque chose d’intéressante.

Depuis Plain White T’s et leur célèbre Hey There Delilah, les roulements d’accords à la guitare et une voix entrainante sont devenus une école pour les apprentis charmeurs.

Ici, il n’est pas question d’une lettre à une amoureuse mais le récit d’une relation au fil des saisons. Le refrain explique qu’il ne faut pas avoir peur de l’hiver car dans la vie il y a des hauts et des bas, l’été revient toujours après le printemps.

apple.comyoutube.comspotify.comdeezer.com

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.