Mark Schwaber-Evil Valentine


Le titre a quelque chose de beau et de triste à la fois. Il y a comme une mélodie qui nous emporte là où nous voulions êtres.

Mark travaille sur les sentiments, la solitude et la beauté du spleen. Dans cet album écrit durant le mois du décès de sa mère, chaque élément le ramène à un souvenir, un sentiment profond.

La vie est un long voyage solitaire, mais parfois on fait des rencontre qui nous marquent à jamais.

«J’ai fini par enregistrer tout ce qui tournait autour de la mort de ma mère. Bien que les choses ne soient pas directement pertinentes à tout moment avec toutes les chansons, je pensais que, sur le plan des paroles, elles se prêtaient au sujet. Le processus était à la maison, c’était tout seul, c’était complètement singulier, vraiment privé… c’était face au chagrin

Pourtant ce titre n’est pas fermé, il laisse une lueur d’espoir, on peut encore être heureux puisque nous sommes vivants.

apple.comspotify.comdeezer.com

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.