Jack Burn – Timezones


Jack Burn est un artiste de 23 ans originaire de Newcastle, au Royaume-Uni. Au cours des deux dernières années, il a voyagé à travers le monde et s’est produit en concert à Melbourne, Los Angeles, La Nouvelle-Orléans, Nashville, Boston, les Pays-Bas et l’Islande.

Après avoir passé 18 mois à Liverpool, au Royaume-Uni, il est de retour à Melbourne, en Australie, où il prépare ses nouvelles productions.

Nous avons beaucoup aimé ce titre qui nous a rappelé un peu Passenger et son Let her go ou encore Tom Walker!

Quand Jack Burn nous parle de musique, il y a toujours une sorte d’expérience sociale qui se cache derrière chacune de ses chanson. Ce jeune britannique a voyagé dans le monde et son expérience en Australie l’a marqué à jamais. «C’est une chanson que j’ai écrite quand j’ai quitté le Royaume-Uni pour voyager en Australie en 2017. Être loin de quelqu’un qui vous tient à cœur et être à l’autre bout du monde, c’est  ça le sujet de cette chanson. J’ai parlé à beaucoup de gens depuis que j’ai commencé à voyager il y a trois ans et la plupart d’entre eux peuvent s’y retrouver.» Nous explique-t-il en interview.

Un travail musical qui s’est terminé en 2019 à Liverpool lorsqu’avec  Anders Johnsen et Robert Johnson ils coproduisent ce titre. Pour le master il fait appel à John Davis. Depuis il a vit  à Melbourne en Australie, et il appelle régulièrement sa famille pour garder ce lien magique!

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.