Suzie Stapleton


L’artiste de Brighton, Suzie Stapleton, a annoncé la sortie du nouveau single « Blood On The Windscreen » il y a quelques semaines et nous avons vraiment apprécié l’univers et le côté rock underground!

Il est le deuxième single du premier album très attendu de la guitariste et songwritter dont la sortie est prévue en juin via Cargo Records.

«J’ai eu une réunion avec un photographe au début de janvier pour discuter de l’œuvre d’art pour We Are The Plague. J’ai plaisanté! J’espère qu’une pandémie ne se propage pas à travers le monde avant la sortie de l’album», explique Suzie en interview, malgré toutes ses pensées positives, deux semaine plus tard le coronavirus a commencé à envahir l’Europe.

Comment écrire sur un sujet aussi grave que la maladie? Elle explique en que le sujet d’inspiration était la Peste et toutes ces grosses pandémies. «Quand j’ai écrit le titre, je pensais non seulement à la peste comme dans la maladie, mais à la peste au sens proportionnel. Nous sommes enclins à des réactions instinctives lorsqu’une autre espèce semble nous menacer d’une manière ou d’une autre, mais ce sont nos propres actions qui constituent la plus grande menace pour notre survie.»

Ses clips et sa communication extrêmement visuels, jouant sur le noir et blanc et la double exposition, rappellent un peu la dualité des questions sur le monde actuel:  «Pourquoi avons-nous réagi si rapidement aux coronavirus dans le monde, alors que nous traînons les pieds pour lutter contre le changement climatique qui pourrait faire chuter non seulement nous, mais l’ensemble de notre écosystème mondial?» Un paradoxe qui la choque et qui l’interpelle au quotidien.

Malgré l’isolement, Suzie va utiliser ce temps pour travailler et revenir à l’essentiel, chose qu’elle faisait déjà quotidiennement dans son engagement idéologique.  «Ce sont des moments étranges … Bien sûr, nous attendions vraiment avec impatience tous ces spectacles, mais ça va, c’est pour le plus grand bien. Je vais tirer le meilleur parti de l’auto-isolement et utiliser le temps pour être créatif. Je suppose que nous attendons et voyons ce que l’été apporte. Tant qu’il y aura le WIFI en quarantaine, je ferai sortir l’album.»

Clip réalisé par Julian Hand
Images supplémentaires de la caméra VHS par Antonio Curcetti

 

 

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.