Tree Museum comme un retour à l’insouciance.


Tree Museum est un groupe indie-rock basé à Toronto connu pour son utilisation de guitares en couches, de rythmes sombres et d’une voix entrainante.

Where to Begin est une chanson sur quelqu’un qui’ ne cherche rien de sérieux en ce moment ‘essayant de comprendre comment cela affecte psychologiquement leur nouvel amant. Écrite du point de vue d’un homme, il essaie de trouver des moyens de valider son choix de rester émotionnellement distant comme un mécanisme de défense pour lui-même et son nouveau partenaire: expliquer qu’il n’a aucune idée de ce qu’il fait et ne veut blesser personne. C’est une chanson sur quelqu’un qui essaie de se faire à nouveau confiance.

Cette description d’une chanson sérieuse, car musicalement l’air, les notes sont très légères et sans prise de tête. Un peu comme ces matins où tout est simple, on vit un instant sans gravité et d’insouciance. Très loin de la mélancolie rongeant du titre Another Love d’un certains Tom Odell, l’un des membres du groupe nous explique que la chanson ne s’arrête pas à ce qui est décrit plus haut, mais se place aussi dans du point de vue d’un homme qui malgré tout voudrait retomber amoureux, «mais qui a du mal à se rapprocher d’une autre personne. Les paroles tentent de décrire sa frustration de retenir ses sentiments, car il voit à quel point ça fait mal à son nouvel amant
La musique a été adaptée de plusieurs démos écrites par notre guitariste Greg Smith. À l’origine, la chanson était très douce et douce, mais à travers plusieurs revisoins, elle est devenue beaucoup plus optimiste et agressive – nous pensons que cela a bien joué avec l’angoisse et la frustration dans les paroles des chansons.» 

Ce titre arrive après un vrai succès local dans le nord-ouest de l’Ontario, le groupe s’est formé en 2014 et a commencé à imposer rapidement sa couleur et son identité. Dirigé par les auteurs-compositeurs Aaron Tocheri et Greg Smith, le duo a trouvé un soutien pour leur musique avec plusieurs membres avant d’intégrer le batteur Adam Houle et le bassiste Taylor Price. Chacun des membres étaient déjà très présent à Thunder Bay et lorsqu’ils se sont installés à Toronto, ils ont cherché à se rapprocher de la scène locale. Il est vrai que le ce son de ce groupe est difficile à cerner, entre pop moderne, rock alternatif des années 90 et des références au blues et la folk.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.