Quand l’oeuf éclot, l’oiseau doit quitter le nid


La première saison permettait de mettre en place chacun des personnages avec des rôles attribués et une manière d’agir très structurée par rapport au quotidien de Sam. A la fin de la première saison, le dernier épisode est comme un pavé dans la marre et tout vole en éclats. 

Cet article se base des épisodes E4 à 10 de la seconde saison d’Atypical diffusée sur Netflix.

Atypical saison 2 En quoi cette saison contribue-t-elle à une évolution des personnages ? (Attention spoilers)

sam et zahid

Selon Zahid les autistes sont beaucoup plus vrais  que les personnes dites  normales, car ils voient le monde tel qu’il est réellement.
Les neuro-typiques sont les seuls à toujours vouloir trouver ou donner une explication aux choses qui les entourent, bien souvent pour donner plus de sens à leur vie, mais également pour chercher à se justifier lorsqu’ils perdent le contrôle sur une chose ou une réalité…Ne peut-on pas simplement voir le monde pour ce qu’il est.

Le retour d’un père absent

L’épisode 5 est centré sur la vie du père de Sam, qui suite au choc émotionnel qu’il a subi en apprenant les infidélités de sa femme va finir par faire un malaise.  On comprend à travers d’un flash back, qu’il est régulièrement dans l’évitement ou le déni et qu’il refoule énormément les choses qui lui sont déplaisantes. Au cours de sa vie, il a eu plusieurs choc émotionnel comme celui de 2004,  lorsqu’il apprend d’un médecin que son fils est  autiste et qu’il ne sera jamais comme les autres enfants de son âge. La mère accepte la situation en contournant le choc par des méthodes d’évitement: elle met en place plusieurs activités autour de l’handicape, tandis que son époux lui est dans le déni et cherche à trouver un second avis.

Ce qui est intéressant c’est l’effet de miroir entre les différents personnages. Le père se réfère à son père, Sam prend des décisions allant à l’encontre de sa mère et donc prend le père comme référent, sans pour autant l’imiter. La fille, Casey (Brigette Lundy-Paine)   va prendre du recul avec sa famille tout comme le font son père et son frère. Toute la famille qui gravitait autour du fils aspie va progressivement se déplacer vers la mère. La mère devient le souci, celle qui a cassé la structuration établie.
Finalement après un déplacement du fils vers la mère, nous allons déplacer le père fatigué au centre de l’attention.

Sam part en réunion de groupe

Les réunions de groupe permettent à Sam de comprendre ce qui se passe dans le Monde: celui qu’il vit et celui qu’il n’a pas encore vécu à cause d’une mère surproductrice. Le père voit son fils suffisamment responsable pour prendre ses décisions, laissant la mère frustrée de voir progressivement l’oisillon quitter le nid (une belle analogie au titre de l’épisode 5 L’œuf va éclore (The Egg is Pipping).

mv5bmty0ody0mdq0nl5bml5banbnxkftztgwnzk5mzixnjm40._v1_sx1500_cr001500999_al_

Une saison sur l’acceptation de soi et le renouveau

Après plusieurs prises de conscience chacun des personnages va effectuer un grand pas décisif vers l’avenir. Sam pensait être apte à devenir indépendant et à quitter le nid, mais l’angoisse est plus forte que la volonté, il se rend compte qu’il aura quand même besoin de ses rituels pour le rassurer. Son quotidien face à un monde anxiogène ne peut être vécu qu’à travers des rituels et la réalisation de listes, lorsqu’une liste ne peut-être achevée, il entre dans un état de panique.

Casey se pose des questions sur sa vie, son désir de faire de vraies études, sa sexualité et surtout sa place au sein de la famille. Elle a toujours été celle mise de côté, son frère est très important dans son monde et souvent il faut avouer qu’elle l’utilise lui et son handicape pour se saboter ou trouver un moyen de retourner une situation inconfortable. Son amitié avec Izzie (Fivel Stewart) nait d’un point commun : devoir s’occuper d’un parent handicapé. Sans ce point commun et quelques grammes d’alcool leur amitié n’aurait pu naitre.

Keir Gilchrist in Atypical (2017)

Cette seconde saison permet surtout de préparer SAM à partir à la Fac, c’est un moyen aussi de faire évoluer chacun des personnages dans une zone d’inconfort qui progressivement permettra à chacun d’eau de voir le monde d’une nouvelle manière.

Une réflexion sur « Quand l’oeuf éclot, l’oiseau doit quitter le nid »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Tu es libre de ne pas commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.