The Boy la suite…

Ignorant l’histoire terrifiante de Heelshire Mansion, une jeune famille s’installe dans une maison d’hôtes sur le domaine où leur jeune fils se fait bientôt un nouvel ami troublant, une poupée étrangement réaliste qu’il appelle Brahms. Continuer de lire « The Boy la suite… »

Black Christmas

Riley (Imogen Poots) appartient à la sororité de Hawthorne College, elle décide pendant les vacances de rester sur le campus avec quelques amis et voit progressivement le campus commencer à se vider pendant les vacances d’hiver. Dans l’une des fêtes organisées par l’une des fraternités, Riley doit faire face à l’homme qui l’a agressée sexuellement trois ans plus tôt, car sa sœur, Kris (Aleyse Shannon), la presse de se montrer forte et de l’affronter. Pendant ce temps, les membres de la sororité commencent à disparaître de manière étrange et violente. La situation atteint un point critique lorsque Riley, Kris, ses amis Marty (Lily Donoghue) et Jesse (Brittany O’Grady) sont attaquées chez elles par un tueur masqué. Pour vaincre l’agresseur, Riley et les autres femmes unissent leurs forces avec l’intention de l’attraper. Continuer de lire « Black Christmas »

Ça recommence | Ça chapitre 2

Il y a des films qu’on hésite à voir, qu’on met du temps à visionner car la presse et l’entourage propage l’idée que c’est un échec ou un fiasco narratif. Film trop lent ou trop noyé dans son atmosphère, « ça » n’est pas pour autant un échec technique en soit. C’est vrai que si nous regardons ce film de plus près on se rend compte que sa lenteur qui la caractérise est propre a beaucoup de film qui adapte à l’écran Stephen King, et cette lenteur qui règne entre les deux grosses parties qui constituent le film ( l’affrontement final et le retour à la maison)contribue à la forme du film mais aussi à l’ambiance lourde et oppressante. Vous savez, ces moments où rien ne se passe et où l’on attend qu’une chose arrive, mais on ne sait pas quand! Il y a du coup une angoisse que cette chose arrive et nos peurs les plus profondes remontent progressivement à la surface. Continuer de lire « Ça recommence | Ça chapitre 2 »

Mary Shelley mère du fantastique (Dossier)

MARY SHELLEY raconte l’histoire de Mary Wollstonecraft Godwin (Elle Fanning) – auteure de l’un des romans gothiques les plus célèbres au monde, Frankenstein – et de sa relation enflammée avec le célèbre poète romantique Percy Bysshe Shelley (Douglas Booth). des étrangers limités par une société polie mais liés par une chimie naturelle et des idées progressistes qui dépassent les limites de leur âge et de leur époque. Mary et Percy déclarent leur amour l’un pour l’autre et beaucoup d’horreur pour sa famille. Ils se sont enfuis ensemble, rejoints par la demi-soeur de Mary, Claire (Bel Powley). Au milieu de tensions croissantes pendant leur séjour chez Lord Byron (Tom Sturridge ) Maison du lac Léman, l’idée de Frankenstein est conçue quand un défi est lancé à tous les invités de maison pour qu’ils écrivent une histoire de fantôme. Un personnage incroyable est créé, qui occupera une place importante dans la culture populaire pour les siècles à venir, mais la société à l’époque n’accorde guère de valeur aux auteurs féminins. À l’âge de 18 ans, Mary est obligée de contester ces idées préconçues, de protéger son travail et de forger sa propre identité.

Autres sujets:

Le film récent avec Robert de Niro / Le film classique en NB de James Whale / Le roman

Continuer de lire « Mary Shelley mère du fantastique (Dossier) »

I walk with a zombie: Tourneur le cinéma intellectuel

Carrefour se comporte comme un zombie. Nous sommes ici à un moment charnière, on aura des réponses surnaturelles et scientifiques.

I WALKED WITH A ZOMBIE

Si Tourneur ne cherche pas à montrer ces monstres, c’est par ce qu’il va toujours chercher à montrer l’ambiguïté dans notre réel, dans la normalité. Si on prend l’exemple d’un film comme Vaudou. On est tout comme dans King Kong on part du monde occidental vers une population des Antilles. On voit simplement des croyances autres que les nôtres. On a à cette époque une tendance à légitimer la colonisation. Ces populations étaient désignées comme inquiétante, dangereuses. Continuer de lire « I walk with a zombie: Tourneur le cinéma intellectuel »

L’incroyable pouvoir de Norman

Un déjà vu? Oui le sixième sens peut être bien. Le sujet est simple, l’intrigue efficace. Mais qu’apporte au final ce dessin animé? Apparemment c’est le travail d’animation des animateurs qui a été différent des autres films d’animation à l’affiche ce mois-ci. Que raconte l’histoire? Un jeu sur la différence, on est dans une amérique caricaturée jusqu’à son paroxysme. Les personnages ne sont que des … Continuer de lire L’incroyable pouvoir de Norman