L’été de Kikujiro – Takeshi Kitano

C’est l’été et Masao s’ennuie. Il rencontre Kikujiro, un yakuza vieillissant, joueur et un peu voleur, avec lequel il part à la recherche de sa mère. Pendant ce voyage délirant, l’enfant et le voyou vont s’attacher l’un à l’autre…

Chroniqué par Brett Zeitoun

Lire la suite L’été de Kikujiro – Takeshi Kitano

Publicités

Mother

Ce drame Coréen  a tout pour plaire aux amateurs de ce genre.

Pour ceux qui aiment l’asie et la douceur.

Une veuve élève son fils unique Do-joon, âgé de 27 ans, il est loin d’être indépendant et sa naïveté le conduit à se comporter parfois bêtement et dangereusement, ce qui rend la mère anxieuse. Cette femme dévouée se démène pour aider son fils à apprendre, à devenir un homme. Devenu sa seule raison d’être, cette femme travail et regarde son fil depuis le coin de son œil vigilant. Lire la suite Mother

GTO le retour

Les français et les japonais se sentaient orphelins, voila ce qui vient d’être confirmé par l’éditeur japonais…

Eikichi Onizuka, le célèbre héros de GTO est de retour dans une nouvelle série intitulée, GTO – Shonan 14 Days. En effet Tôru Fujisawa débutera la suite de sa série la plus populaire dans le prochain numéro du Shônen Magazine qui sera en vente le 10 Juin prochain au Japon.

De quoi remettre un moral aux chers fans du Great Teacher!!!

Le salon du livre

L’équipe de Backstage était  hier matin au salon du livre.


La société peut être contente de voir que les français lisent encore… Enfin les français est un grand mot. Le salon était vide, les commerçants du livre vendaient ce qu’ils avaient du mal à
vendre dans le quotidien.

On s’attendait à voir surgir beaucoup de monde, mais c’était vide, vide sur 3 jours, seul le 1er jour était blindé!

Pourtant on n’a pas hésiter à se fondre dans la foule , et a parler aux gens!

champrosay sa petite chap est de retour

Champrosay et vous ?

Sur le haut de Champrosay siège cette petite chapelle, symbole d’un autre temps pour les artistes contemporain de Daudet.

Alphonse Daudet estimait que la campagne procurait une indispensable liberté artistique vis-à-vis des journaux, des théâtres… Cette maison lui paraissait suffisamment loin de Paris pour être un lieu culturel actif.

Il y recevait de nombreux artistes, journalistes : Champrosay était bien reliée à Paris, avec la gare de Ris Orangis. Trois trains permettaient de venir passer l’après-midi. Les intimes restaient dîner, les autres rentraient en fin d’après-midi.

Le webzine de la culture pop et alternative