Saint Romanov-Billy Boy


Ambiance Alt Rock, grosses basses et voix presque éraillée. Le titre est déroutant et presque hors du temps. Un peu comme un grand classique de la littérature ou une œuvre, cela sort du lot et reste moderne quelque soit l’époque.

Saint Romanov évoque dans Billy Boy le personnage de la nouvelle de l’écrivain Herman Melville. Une nouvelle inachevée à la mort de son auteur en 1891.

Acclamée comme un chef-d’œuvre, la nouvelle Billy Budd, elle est souvent classée dans les grands classiques après Moby-Dick.

Disponible sur Spotify.

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.