Hillsburn-Pain


Dans son premier album, Hillsburn dresse le portrait d’une société en pleine crise. Le fond du contexte socio-politique et socio-sanitaire a beaucoup alimenté ce projet.

A l’occasion de son album Slipping Away, elle a collaboré avec Howard Redekopp (qui a travaillé avec Tegan et Sara, Mother Mother et The New Pornographers, entre autres)

Sorti ce 27 mai sur les plateformes, le titre nous a séduit par cette voix si légère et maitrisée. Le titre est parfait, il est un juste dosage entre les mots, la mélodie et l’émotion.

Nous avons également été captivés par la production parfaitement dosée. L’ensemble fait penser à la magie des premiers albums de Vanessa Carlton ou encore l’aspect fébrile du premier album de Birdy.

Le titre est disponible sur spotify.com

Tu es libre de ne pas commenter!

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.