L’expressionnisme de nos jours


L’expressionnisme

De nos jours


L’expressionnisme Allemand est comme un appel à la réflexion, est ce possible de nos jours d’en produire ? Est-ce dans le possible, en sachant que nos films actuels ne sont que des effets visuels avec de la musique et des paroles. L’image en noir et blanc a cédée la place à la couleur, et les gestes imagés, porteurs de symbole on laissé place aux dialogues.

Je ne pense pas qu’il existe de vrai Expressionnisme moderne, à part des hommages ou des références. Ainsi nous verrons que l’expressionnisme n’est pas que du Noir et blanc et muet, mais également un art scénique et pictural.

L’expressionnisme fait peur ou bien attire le dégoût des spectateurs français qui mettent toujours en relation l’Allemagne avec l’idéologie Nazi. Certes on ne réécrira pas l’Histoire, mais ce mouvement est né bien avant la seconde guerre mondiale. Puis il faut aussi ajouter que l’Allemagne elle-même ne doit pas être responsable des maux du monde entier. Car ce que l’on oublie de dire c’est que la majorité des Artistes Allemands durent s’exiler ou arrêter de créer librement. Situons la naissance de ce courant né.

au lendemain de la Première Guerre Mondiale qui reste l’un des courants cinématographiques les plus important de l’histoire du cinéma : l’Expressionnisme Allemand. Ce mouvement est le résultat d’un Traumatisés suite à la défaite de 1918 (Traumatisme d’autant plus grand que les Allemands sont convaincu n’avoir pas perdu…), les Allemands sombrent dans la crise et la déprime. Et c’est de cet état d’esprit que va naître l’expressionnisme. C’est en 1919 qu’arrive le film qui devait vraiment lancer le mouvement : « Le cabinet du docteur Caligari ».

Ci-contre un photogramme du film Le Cabinet du docteur Caligari, Comme nous le voyons, ici nous avons un jeu entre la lumière- ombres et le décor.

Caractéristiques de ce mouvement

L’expressionnisme est un mouvement cinématographique qu’on reconnaît à ses formes rondes ou ses obliques, diagonales et absences de verticales. A prendre l’exemple du décors, l’un des caractéristiques du cinéma expressionnismes allemand. Autant que le jeu des personnages cela construit l’image, l’esthétique de ce mouvement.



(Le cabinet des figures de cire)

Murnau signe un des chef d’œuvres du genre : le fameux NOSFERATU LE VAMPIRE. Il a en outre adapté à l’écran, avec une sorte de génie, des classiques de la littérature (FAUST, TARTUFFE), et mêlé audacieusement réalisme et expressionnisme dans LE DERNIER DES HOMMES, avant de partir pour les USA où il réalisera deux chef-d’oeuvre : L’AURORE et TABOU.

La lumière et la photo

L’histoire de la lumière (Le grand art de la lumière et de l’ombre, par Mannoni Laurent.

La lumière tient une place important, dans la préparation du tournage, le choix des Mandarine et des boules chinoises. Plus la pièce est close et plus la tension semble être importante, cf. « Le cabinet du docteur Caligineux ». Le cercueil ou le cabinet est clos ou assez étroit. Tout est droit ou joue un jeu avec les parallèles.

Dans l’univers décadant et maladive, ces personnages subissent le sort de leurs passions, de leur folie et parfois de leur instinct. L’aurore de Murnau, est plus qu’un exemple, c’est l’exemple par excellence. Entre passion et amour, entre chagrin et reconquête; les personnages vont se retrouver. Nous avons des images, des stéréotypes, celui de la femme en noire, brune et démoniaque, qui vampirise le mari. Et d’un autre côté la femme d’une vie qui pardonnera à son mari.

Ci contre Le jeu entre l’espace clos et le blanc, les personnages sont essentiellement pâle, (Cf. Nosferatu)

Vers le monde de Tim

Le pingouin, de Tim Burton (BATMANT THE RETURN) avec sa dimension assez « expressionnisme moderne » dans le maquillage, les vêtements, ou encore le profil du personnage… Tout cela n’est pas directement lié à la Lumière, mais lorsque l’on regarde avec attention la scène où le sujet se trouve dans les égouts, nous remarquons un jeu important sur les ombres et la vapeur. Cela signifie donc que ce mouvement ne reste pas le résultat d’un manque de moyen dû au son à la couleur, mais l’idée d’un univers assez poussé.

Le problème avec l’expressionnisme, c’est que ce mouvement cinématographique, est apparu au moment du cinéma muet…Peut on parler de problème dans le sens que l’art scénique était plus majestueux à vrai dire, non… Suite à cette contrainte, beaucoup de réalisateur par le biais du non son, ont du inventer ou tout simplement revenir au symbolisme des gestes. Un geste parfois vaut mieux qu’un long monologue ou thème musical. Lorsque Nosfératu regard à travers la fenêtre, son regard a beaucoup plus de signification qu’un cri ou d’une air abusant du pathos. Cela explique alors que tous les grands cinéastes qui se réclament de l’art Expressionniste selon le modèle Allemand pratique de longs plans sans parole avec des chœurs…

Le Son

La question du son est aussi importante que celle de l’image. Un son doit évoquer quelque chose, être construit, avoir une signification. Lorsque l’on choisit de mettre un son, il ne faut pas qu’il soit gratuit. Gratuit dans le sens où il vient ajouter du poids une image.

Lorsqu’une image est bien construite, le son dans la dimension thème musical n’a pas lieu d’être. Le son, la musique ne doivent pas se limiter à la fonction de compensatrice des lacunes d’un cadrage ou d’un scénario. Mais au contraire doit raconter une histoire, avoir une signification. Prenons l’exemple du son que l’on entend durant la scène de la douche dans PSYCHO d’Alfred Hitchcock. Cette scène a subi deux montages, l’un avec son et un autre sans son. Quelle que soit la version du montage de cette scène, l’ambiance, la tension et ce qui s’y déroule restent toujours autant poignant.

Le son et l’image doivent créer un sens et non se compenser l’un et l’autre. Souvent un film muet, tel que l’Aurore de Murnau prend une signification dramatique plus ou moins importante selon l’accompagnement utilisé.

Si l’on regarde de très près un film dramatique peut rapidement, tourner au burlesque suite à une exagération des sons. Lorsque j’évoque cet exemple, je pense à la scène dans L’ Aurore où l’on entend de façon répété une corne chasse. Une ou deux fois aurait suffit, mais nous l’entendons plus de quatre fois.

Un film doit être construit et non se résumer à un ensemble d’éléments que l’on juxtapose. Le son doit raconter une histoire, l’image et les mots également. Le travail le plus inventif et ludique que l’on pourrait trouver à réaliser, ce serait d’écrire un scénario sans dialogue et sans son, puis d’écrire un scénario de son et musique. Et de s’arranger pour trier ce qui est important et ce qui est inutile.

Conclusion du dossier sur l’expressionnisme

Le ciné phage n’est pas un film expressionniste moderne, mais une réflexion dont l’aboutissement est une photo particulière.

Cette influence peut donc expliquer la raison pour laquelle plusieurs séquences sont démunies de dialogues. Chacun des gestes furent réfléchis, on voulait suggérer et non imposer un sens à une scène par un dialogue.

Si les couleurs présentes démontrent que ce film n’est pas à proprement dit Expressionniste, nous noterons la présence d’images contrastées et chaudes exceptée pour celle du meurtre.

Le choix d’image en couleur fut un défi, car il est difficile de gérer correctement des balances de noir et de blanc.

Publicités

3 réflexions sur “ L’expressionnisme de nos jours ”

  1. Drame de la « colorisation ». L’oeil actuel est rebuté par le n&b.
    Sans vouloir faire de procès, c’est dommage de colorier car « la lumière » dans les films n&b est pensée pour remédier à l’absence de couleur. On comprend très bien que deux effets allant dans le meme sens se contredisent inévitablement – font « double emploi ». Imaginez par exemple « M Le Maudit » de Lang, la brillance sur les vestes de cuir noir.. tout ça devient « fadoche » et mensonger une fois colorisé. Aurait-on idée de colorier des statues de marbre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s